Prochainement

- A l'occasion de son séminaire, Vendredi 14 décembre, le président de OLD'UP invite son ami le Pr Daniel Marcelli neuropsychiatre...
>>> http://www.oldup.fr/atelier/comite-scientifique/883 <<<
 
2 nouveaux livres de la collection OLD'UP, éditions Inpress.
- "Créer sa Vieillesse" par Paule Giron
http://www.inpress.fr/livre/creer-sa-vieillesse/

- "Longévité pour tous : une chance pour chacun, une chance pour la société" sous la direction du Pr Moulias et du Pr Gutton
http://www.inpress.fr/livre/longevite-pour-tous/

Pour revenir à la page d'accueil : cliquer sur le logo bleu OLD'UP en haut au milieu de cette page ou sur http://www.oldup.fr/accueil/827

Archives NOS ACTUALITÉS et événements 2016

Les membres de OLD'UP interviennent et/ou participent à des colloques, journées d'étude, rencontres. Ces diverses manifestations proposent une réflexion, souvent à partir des concepts d'isolement et d'isolation - propres au vieillissement, de "prendre soin" des personnes fragilisées, handicapées, malades, en fin de vie mais aussi des relations entre les générations, des relations personnes agées et institutions.
Ces "événements" ont en commun : favoriser le processus de la connaissance de soi pour chaque "vieux" et tranformer les représentations de la vieillesse.
 
Soirée "Entreprise et aidants familiaux" 29 novembre 2016
Un aperçu de la solidarité de proximité
Le vieillissement démographique commence à inquiéter les entreprises qui observent que les "aidants salariés" se fragilisent , certain-e-s étant même obligés d'arrêter de travailler. C'est le cas depuis longtemps pour les parents d'enfants handicapés ou les mères seules.
Un prix a été décerné à trois entreprises qui ont présenté leur approche des difficultés des aidants familiaux afin de leur permettre de mieux concilier leur vie professionnelle et leurs obligations familiales. La plus répandue des aides, bien que très peu développée, est le don de jours de congés par certain-e-s salarié-e-ss à celles et ceux qui en ont le plus besoin. C'est bien sûr en relation avec la qualité de vie au travail que diverses commissions sont mises en place un peu partout. Mais les réponses qui s'organisent facilitent en particulier les relations intergénérationnelles.
L'idée de "l'aide aux aidants" se développe doucement et ce vocabulaire est adopté très progressivement. - Monique Guyard
----------
Les Silver Awards 25 & 26 novembre 2016
OLD'UP au Concours Silver Awards
Marie-Françoise FUCHS, Andrée & Jean-Louis BLOCH ont participé pendant le week-end des 25 et 26 novembre 2016 au Concours Silver Awards sponsorisé par AG2R-La Mondiale, l'Assurance Retraite, Les Senioriales et l'Institut du Bien vieillir Korian.
Ils ont encadré les équipes d'étudiants issus de Grandes Ecoles d'ingénieurs et d'Universités qui ont développé pendant 24 heures un projet entrepreneurial utile aux Seniors ayant un caractère innovant et une viabilité économique.
Parmi les 9 projets présentés, le Jury a retenu et récompensé le Projet "PLINK – L'anti vieux-jeu !" qui a pour objectif de renforcer les liens des seniors avec leurs proches par le jeu sous forme de quizz. A travers une application sur IPhone ou tablette les "concurrents" jouent ensemble et transmettent des connaissances permettant de rester dans le coup. Cela s'effectue avec plaisir, crée des liens et développe une reconnaissance mutuelle.
D'autres projets tout aussi innovants mettaient en œuvre  l'intergénérationnel ou visaient à pallier la solitude des personnes âgées.
OLD'UP a été appréciée pour sa compétence dans les solutions profitables aux "vieux". 
En savoir plus sur le concours : http://www.silvereco.fr/event/silver-awards
----------
Colloque "Approches non médicamenteuses"  3 & 4 novembre 2016
De la douleur… au bonheur !
Le titre volontairement provocateur de ce colloque était destiné à interpeller les participants, professionnels des établissements sanitaires et médico sociaux et professionnels du domicile, sur le prendre soin de personnes fragilisées, handicapées, malades, en fin de vie.
Prendre en considération la douleur nécessite un questionnement permanent mais aussi des compétences et des techniques.
En conséquence, améliorer les connaissances sur la synergie des traitements médicamenteux et des approches non médicamenteuses constitue un engagement éthique pour que le soin, au-delà des actes techniques, exprime le respect et la sollicitude.
La douleur est un ressenti. En cela, elle est bien réelle et doit être prise en compte. Choisir la bonne technique, donner le médicament approprié vont permettre d’apaiser la douleur mais aussi lever les plaintes et les craintes du malade, et ainsi favoriser la relation – la rencontre – avec le soignant. Une relation humaine positive est un facteur déterminant de mieux être.
Les techniques non pharmacologiques utilisées contre la douleur sont nombreuses et diverses avec une pratique qui n’est pas réservée qu’aux médecins et para médicaux. Elles sont physiques (toucher, regard, parole, …), psychosensorielles (relaxation, musicothérapie, sophrologie, hypnose, …) ou biologiques (phytothérapie, aromathérapie, …). Si leur efficacité exacte peut être difficile à établir, les résultats sont réels et nombre d’études soulignent la satisfaction des patients et l’amélioration de leur vécu.
En même temps, la prise en considération de la douleur et les moyens mis en œuvre pour la soulager ne peuvent s’opérer que si les professionnels du soin sont eux-mêmes dans des dispositions qui le permettent. C’est ainsi qu’on observe un certain nombre d’initiatives qui ont pour objectif d’améliorer la qualité de vie au travail, de redonner de la confiance aux soignants, d’être à leur écoute.
La prise de conscience de la souffrance des professionnels qui prennent soin de personnes elles-mêmes douloureuses est une avancée majeure.
Permettre en effet aux soignants comme aux soignés de bénéficier d’un environnement de vie positif prodigue à chacun une sécurité affective et un sentiment continu d’exister.
Est-ce ainsi que l’on passe de la douleur au bonheur ? - Marie-Paule DEBRAY, 14 novembre 2016
----------
26èmes Rencontres gérontologiques en Martinique
OLD'UP a été invité à participer aux 26ème RENCONTRES GÉRONTOLOGIQUES de la Martinique organisée les 6 et 7 octobre 2016 au Lamentin par Amdor 2000, association martiniquaise pour la promotion et l'insertion de l'Age d'Or et pour contribuer au développement des idées et des pratiques dans le domaine de la gérontologie à travers des activités de conseil, de recherche, d'information et de documentation.
Le thème de ces rencontres était : Personnes âgées et Transmissions.
Devant un public nombreux et des intervenants compétents, Amicie de Balorre a présenté OLD'UP, sa philosophie, ses enjeux, ses activités, ses actions de communication.
----------
OLD'UP est présent...
Décembre 2016

 - 8 décembre à Nantes (Espace Port Beaulieu): Journée régionale d’éducation thérapeutique : "Se comprendre et s’accorder », Marie-Françoise Fuchs
Novembre 2016
- 3 et 4 novembre : "Approches non médicamenteuses » à la Villette, Marie-Paule Debray et Marie-Françoise Fuchs
- 10 novembre : Colloque "Villes amies des ainés" au Ministère de la Santé : L’intergénération 
- 16 novembre : Institut du Bien vieillir Korian, Marie-Françoise Fuchs et Philippe Gutton
- 17 novembre matin à Lagny : Journée AGNSM Association Gérontologique Nord Seine -et-Marnaise, Marie-Françoise Fuchs
- 17 novembre après midi : « Colloque Futurage" à l’hôpital de la Pitié 
- 21 novembre : Colloque « Le plaisir au travail auprès des personnes âgées dans un contexte âgiste» Espace Reuilly
- 22 novembre : FEHNP Echanges et réflexions sur la vie collective et sexuelle des personnes âgées au Patronage Laïque
- 29 novembre : Comité d’Ethique et grand âge, colloque Isatis-DEPh
- 29 novembre : 
Mai 2016
- Marie-Paule DEBRAY a participé pour OLD'UP au groupe de travail N°4 du Schéma "Une ville inclusive et innovante" dont la première réunion est le 31 mai 2016.
----------
La citoyenneté Européenne
Les OLD'UP sont invités à réfléchir sur leur "Citoyenneté Européenne" et à sensibiliser le plus grand nombre de citoyens, souligner ce qui concerne chacun d’entre eux, en tant qu'Européen.
Depuis sa création, l’association OLD’UP promeut et organise des actions citoyennes inscrites dans une dynamique européenne. Ses adhérents ont 70 ans et plus. Ils affirment que la retraite doit être l’occasion d’une re-naissance, ils sont des citoyens actifs engagés dans des actions valorisantes qui donnent signification et sens à leur vie. Cette génération a accompagné la création de ce qui est aujourd’hui l’Union Européenne. Elle propose de réfléchir et d’agir pour faire vivre la citoyenneté européenne, pour donner envie au plus grand nombre de se percevoir citoyens de l’Europe. Les membres de OLD’UP sont crédibles lorsqu’ils illustrent par leur témoignage leur appartenance à une Europe porteuse de vie et d’avenir. Après avoir élaboré, diffusé, analysé un questionnaire intitulé «Européen: ce qui nous rapproche, ce qui nous éloigne» OLD’UP coorganise des débats avec diverses associations.
Vous trouverez toutes nos actions via ce lien: http://www.oldup.fr/th/l-europe-et-le-monde