ACTUALITES

> L'association OLD'UP est heureuse de vous annoncer la naissance officielle de OLD’UP Occitanie !
Plus d'informations ici

> les OLD'UPiens sur TF1 : "C'est quoi cette question ?"
épisodes à voir : jeudi 25 juillet 20h50, dimanche 28 juillet 11h50, dimanche 4 août 11h50, samedi 10 août 19h50, dimanche 11 août 11h50, mardi 13 août 13h30, jeudi 22 août 20h50.
les épisodes version longue sont déjà disponibles sur mytf1 : https://www.tf1.fr/tf1/cest-quoi-cette-question

> Prochaines conférences :
- "Comment mener une transformation réussie ?" (05&06/09)
- "Congrès des âges et du vieillissement" (23&24/09)
- "Si vieillir libérait la tendresse ?" Cycle Les 5 à 7 de OLD'UP (30/09)
> Intervention de Philippe Gutton à Nîmes :
« Faire résonner la parole des personnes isolées »
à retrouver sur le site de OLD'UP : ici
ou directement sur le site de MONALISA : ici

 

Une réflexion de Robert Moulias, co-président du Comité

Le professeur Robert Moulias, professeur honoraire à l'Université Pierre et Marie Curie, enseigne dans plusieurs universités.
 
Il est "past-president' de l'International Association of Gerontology and Geriatrics-European –Region, membre du Comité Scientifique de la Fédération contre la maltraitance et de la FIAPA.
Il a présidé pendant 28 ans la Commission Droits et Liberté de la Fondation Nationale de Gérontologie.
Robert Moulias co-préside le Comité Scientifique de OLD’UP.
 
Il propose quatre points de réflexion qui viseraient à donner un nouveau visage à la politique de la vieillesse.
 
1) Si on regarde la géographie de l'espérance de vie, on s'aperçoit que le "vieillissement" de la population est en fait un recul de l'âge de la vieillesse "physiologique". La longévité est le meilleur marqueur d'un "développement durable" (Longevity etc)
 
2 ) Il est scientifiquement démontré que la participation active des adultes âgés à la vie de la société (sociale, économique, culturelle et politique est le plus puissant facteur de "vieillissement réussi", alors qu'à l'inverse, repos, inactivité, inutilité sont de puissants facteurs de déclins cognitif et physique. Ce point de vue est partagé par les associations de "PA". je joins la version française du manifeste de la FIAPA (fed internationale de PA) ( Manifeste) . Favoriser le retour  des vieux dans la vie sociale sous de nouvelles formes est aussi une nécessité démographique. Cette exclusion sociale est aussi une atteinte aux Droits (Déclaration de Liège).
 
3 ) Les adultes âgés ont des associations pathologiques complexes qui exigent un soin spécifique. L'envoi n'importe où des malades âgés en aval des urgences est un scandale quotidien y compris à Paris, dont les coûts humain et économique sont prodigieux. Permettre à chacun d'accéder à des soins appropriés est plus humain et plus économique. Cela implique de rompre des négligences et routines organisationnelles (soin inapproprié)
 
4 ) Malgré la baisse de l'incidence des troubles cognitifs, il existera  toujours une minorité d'adultes âgés qui seront "dépendants" d'une aide humaine. L'absence de définition de cette situation s'oppose à sa prise en charge, par crainte d'une dépense illimitée ( déclaration personnelle d'une récente Sec d'Etat aux PA).
Définir un "Droit de la Dépendance" impliquerait de définir
- la "personne dépendante" (qui a toujours une autonomie qu'elle soit entière ou limitée), comment exercer ses droits et préserver sa liberté.
- le "proche-aidant" qui actuellement a sa liberté, sa santé et ses ressources compromises de façon démontrée a besoin d'un statut
- le professionnel de l'aide à la dépendance. Ce n'est pas le petit boulot  d'un service à la personne    
- les structures qui assistent ou hébergent ces personnes ont une autre mission que de simples "hébergement" et actes techniques, mais que "la dépendance ne soit plus vécue comme une déchéance". ( dépendance).

 
Pour en savoir plus sur ces questions, nous vous invitons à prendre connaissance des textes joints à cet article :
- L'Appel de la Havane, Pour le droit des adultes âgés de rester des citoyens actifs participant à l'activité sociale, culturelle, économique,  et politique de la société et construisant leur propre vie. Colloque FIAPA “Les droits de nos aînés dans le monde” - CUBA - Avril 2017
Note : La FIAPA est la Fédération Internationale des Associations des Personnes Âgées.
- La Dépendance des personnes âgées, Avis du Conseil Economique, Social et Environnemental, juin 2011.
- R Moulias, S Moulias, Longevity the best marker for sustainable development, Internal Medecine 2016
- Déclaration de Liège, mai 2014