ACTUALITES

> L'association OLD'UP est heureuse de vous annoncer la naissance officielle de OLD’UP Occitanie !
Plus d'informations ici

> les OLD'UPiens sur TF1 : "C'est quoi cette question ?"
à voir sur mytf1 : https://www.tf1.fr/tf1/cest-quoi-cette-question

> Prochaines conférences :
- "Congrès des âges et du vieillissement" (23&24/09)
- "Si vieillir libérait la tendresse ?" Cycle Les 5 à 7 de OLD'UP (30/09)

> "Et si vieillir libérait la tendresse…" de Marie de Hennezel et Philippe Gutton (18 septembre 2019 / éditions In Press)
A découvrir ici : un article dans Psychologies Magazine

> Intervention de Philippe Gutton à Nîmes :
« Faire résonner la parole des personnes isolées »
à retrouver sur OLD'UP ici ou directement sur MONALISA ici

 

Les actions OLD'UP-EUROPE

> Dans la dernière newsletter de "Citoyennes pour l’Europe", un article qui nous concerne :
A découvrir ici : https://www.acple.org/invitation-les-5-a-7-de-oldup/

 
> OLD'UP est  membre de Age Platform Europe, ONG internationale, créée à Bruxelles en 2001 et  à laquelle OLD’UP adhère depuis plusieurs années, sous le couvert d’un collectif, AGE Platform France.
AGE Platform Europe (AGE) est le plus grand réseau européen d'organisations de personnes âgées de plus de 50 ans. AGE a pour objectif d'exprimer et de promouvoir les intérêts des 190 millions d'habitants âges de plus de 50 ans dans l'Union européenne et de sensibiliser aux questions qui les concernent le plus directement.

Chaque année, AGE France et par conséquent OLD’UP adresse au gouvernement français une contribution au Programme National de réformes (PNR) sur les politiques concernant les personnes âgées. Cette contribution paraît en annexe au texte envoyé à la Commission Européenne.
Lors de la dernière Assemblée générale (juin 2018), à laquelle OLD’UP était représenté par Moïra Allan, nous avons cosigné le manifeste rédigé à l’occasion des élections européennes.

> Au niveau de l'UE, le Socle européen des droits sociaux (EPSR) et le Semestre européen, ainsi que d'autres stratégies de l'UE, comme le Marché unique numérique (DSM), offrent aux Etats membres un cadre adéquat pour la mise en œuvre de mesures visant à protéger les droits des personnes argées.

> Participation à EURAG, 32 pays européens, y compris la Russie.
Nous venons de recevoir l’accréditation d’OLD’UP auprès des Nations Unies afin de pouvoir contribuer aux travaux du 9ème Open-Ended Working Group on Ageing qui aura lieu du 23-26 juillet à New York

> Pass It On Network est un remarquable réseau qui contribue à faire reconnaître à travers le monde, les actions menées en faveur des personnes âgées, la reconnaissance de leurs droits  et la lutte contre l’âgisme.  A chaque intervention de ce réseau Old’Up est cité en exemple - la prochain sera lors de la 14è conférence globale de l’International Federation on Ageing à Toronto les 8-10 août prochain.
 
OLD'UP anime un groupe d'information et de formation sur l'Europe. Depuis 2017 ce groupe a rejoint le groupe ACTUALITES.
Un nouveau groupe « L’International » animé par Françoise Sauvage se crée en 2018 :  « Un petit groupe de travail a décidé de relancer nos actions "Europe" en vue des élections de 2019. en liaison avec le Mouvement Européen France qui a publié dans sa lettre une information qui leur a été transmise concernant nos publications à la soirée du Divan. Nous continuons à leur transmettre des informations. Sur l'international, c'est à travers le site Passiton network que nous sommes très présents»)
Les membres d'OLD'UP ont vu naître et grandir l'Europe. Ils peuvent, doivent apporter leur témoignage, acte valorisant pour eux-mêmes et pour leurs proches, participation utile et citoyenne.
Depuis sa création, l’association OLD’UP promeut et organise des actions citoyennes inscrites dans une dynamique européenne. Ses adhérents ont 70 ans et plus. 

 
> Café créatif du 15 mars 2017 : L'Europe dans la campagne présidentielle
Qu’attendons-nous des candidats à la Présidence de la République ? Quel message leur transmettre, face à un rejet de l’Union européenne dans sa configuration actuelle.
A travers nos échanges, nous souhaitons réunir les éléments pour une lettre qu’OLD’UP a l’intention d’adresser aux candidats à la Présidence.
Soyez nombreux à nous rejoindre !
Le café créatif est ouvert à tous les membres.
Inscrivez-vous auprès de Françoise Sauvage : fr.sauvage@wanadoo.fr
 
Qu’est-ce qu’un Café créatif ?
 
Un café créatif est une forme collective de concevoir une réflexion sur un thème qui concerne directement ou indirectement le public auquel il est proposé.
Le principe est de créer un climat de confiance et de convivialité pour permettre les échanges entre participants. L’espace est organisé en petites tables autour desquelles les participants sont invités à discuter, débattre et faire émerger des propositions. A intervalles réguliers, les participants changent de table mais un membre du groupe restera à chaque table et servira d’hôte pour accueillir les nouveaux membres et leur résumer les idées majeures des conversations précédentes.
Les membres peuvent également noter ou dessiner leurs idées sur du papier avant que tous les participants ne se retrouvent en session plénière pour partager leurs découvertes.
 
L’efficacité d’un café créatif repose sur l’équilibre entre une atmosphère relaxée et une structure qui aide à focaliser l’énergie et l’attention des participants. Quelques principes déterminants pour le succès du café :
•   Etablir d’avance le contexte du questionnement,
•   Créer un espace hospitalier,
•   Explorer des questions qui importent,
•   Participer et encourager la participation de chacun, et partager les perspectives.
 

> Conférence sur le Brexit le 26 janvier 2017 :
Sur invitation de L’Ecole des grands-parents européens EGPE, Silvia Ertzel a accepté de représenter OLD’UP à la conférence-débat "Les conséquences du Brexit sur l’avenir de l’Europe" donnée à la Mairie du VIIème arrondissement le 26 janvier 2017 par Gérard-François Dumont, professeur à l’université Paris IV Sorbonne et Président de l’Académie de Géopolitique de Paris. L’orateur a donné une analyse concise des événements qui ont amené à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne par le référendum du 24 juin 2016. Il insistait sur les signaux faibles qui annonçait cette rupture surtout depuis 2004 suite à la méthode aberrante d’élargissement de l’Union.  Depuis, expliquait-t-il, le Royaume-Uni doit faire face à une ruée de jeunes actifs européens, un mouvement migratoire intérieur européen engendrant des tensions culturelles et un déséquilibre salarial. De plus, un pays qui se considère depuis la Magna Carte (en 1215) comme une des plus vieilles démocraties européennes, vit mal l » »es décisions de Bruxelles ou de la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg qu’elle considère comme irrespectueuses envers ses traditions culturelles. Susceptibilités, selon l’orateur, pas spécifiquement britanniques. A plusieurs reprises il a constaté : "ll n’y a pas de solidarité citoyenne européenne."
Les questions du public portaient sur les conséquences qui suivront la déclaration officielle du Brexit fin mars 2017 suivie de deux années de négociations. M Dumont ne croit pas à un nouveau référendum ni à un rejet de Brexit par le Parlement ni à une rupture nette. Après de nouvelles élections probables, la première ministre Theresa May pourrait chercher un partenariat sur mesure avec l’Union européenne. Le Royaume-Uni un nouveau paradis fiscal ? Quelle solution pour l’Ecosse ? Quelles seront les relations commerciales du Royaume-Uni avec les Etats-Unis de Donald Trump ? Quel rôle jouera la Chine sur le marché européen ? Que d‘autres membres de l’Union suivront l’exemple du Royaume-Uni, lui semble être peu probable. Par contre, il voit un vrai risque d’une implosion de l’Europe. Et le moteur historique, le tandem France-Allemagne, juge-t-il, est entravé par un déséquilibre des forces économiques. Des solutions sont possibles, mais il faut des décisions politiques claires.
M Dumont propose plusieurs scénarios d’évolution de l’Europe dans la nouvelle édition de son livre Géopolitique de l’Europe, de l’Atlantique à l’Oural après le Brexit.  Vous pouvez télécharger en bas de page le CR de cette conférence.

 
 
EN 2013 A l'occasion des élections européennes, OLD’UP a réalisé une enquête sur la base d’un bref questionnaire.
 « L’Europe et Vous » qui répond aux objectifs :
 

  • Susciter la réflexion sur la citoyenneté européenne, développer les connaissances et l’intérêt ;
  • Amener les citoyens à s’impliquer concrètement ;
  • S’efforcer enfin, d’établir des collaborations entre citoyens de pays membres.
  • Diffuser, débattre à propos des résultats du questionnaire «Européens : ce qui nous rapproche, ce qui nous éloigne». 800 questionnaires ont été renseignés au 2ème trimestre 2013 par un public «tout-venant» en France mais aussi en Slovénie, en Italie et en Belgique.
  • Animer des réunions - débats : OLD’ UP a proposé 5 rencontres « L’Europe et vous» avec 300 participants. Les débats ont été animés par des spécialistes des questions européennes. Les partenaires européens participeront à ce travail.

Comme attendu le public réuni a mêlé plusieurs générations. L’intérêt manifesté par les personnes âgées qui se sont approprié un message de mobilisation pour relayer des informations simples va permettre de poursuivre l’action via le site d’OLD’UP en refonte et ceux de ses partenaires mais aussi via des conférences-débats d’environ 20 personnes en ligne. Un partenariat avec l’UVTD (Université Virtuelle du Temps Disponible) se mettant en place. L’étude lorsqu’elle sera finalisée sera médiatisée et mise en ligne accompagnée de fiches explicatives sur l’Europe.
Si les résultats de cette enquête "datent", ils permettent aujourd'hui encore, à une date peu lointaine des prochaines élections européennes,  d'alimenter une réflexion et d'introduire un débat.
 

 
Ci-dessous quelques PDF informatifs à télécharger et 6 pages de synthèse des résultats de l'enquête.