OLD'UP EN BREF !

Jeudi 20 mai à 10h, Réunion Générale - Jeudi 10 juin, Assemblée générale. Tout l'agenda de OLD'UP est accessible ici.

Une nouvelle vidéo est disponible sur la chaîne YouTube de OLD'UP. C'est ici !

Le programme et les formations 2021 de la Silver Valley : toute l'actualité est ici et .

UN GROUPE DE TRAVAIL SUR LE VIEILLISSEMENT À L'ONU

OLD'UP est reconnue par les Nations Unies en tant qu'association rassemblant et animant des personnes âgées. A ce titre, et depuis plusieurs années, OLD'UP participe activement au groupe de travail mis en place par l'Organisation des Nations Unies en faveur des personnes âgées.

LA VOIX DE OLD'UP À L'ONU

A l’occasion de la Conférence annuelle qui se déroulait du 21 au 25 avril 2019, OLD'UP a participé à une séance préparatoire en zoom, en présence du représentant d’AGE à Washington, Jane Havely, représentante de Longevity center, Mrs Haley depuis Victoria au Canada et Moïra Allan en Afrique du Sud. Ce fut l’occasion de rappeler ce que OLD’UP avait entrepris au cours de l’année passée, en particulier sa présence au sein de maisons de retraite, son rôle dans le grand débat, l’accessibilité, les publications et l’offre variée d’activités pour nos membres. A suivre dès que nous aurons les résultats de la conférence.

 

UN GROUPE DE TRAVAIL SUR LE VIEILLISSEMENT

OLD’UP est accrédité depuis 2018 auprès du Groupe de Travail à composition non limitée sur le vieillissement - GTCNL (Open-ended working group on ageing - OEWGA). Ce groupe est composé des Etats membres de l’ONU, la société civile et d’autres parties prenantes qui se réunissent tous les ans à New York depuis sa création en 2010 par une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies.

L’objectif principal est de renforcer la protection des droits des personnes âgées à travers le monde. Son mandat est d’examiner le cadre international existant en matière de droit des personnes âgées, et d’identifier les lacunes possibles ainsi que la meilleure façon de les aborder, y compris la possibilité de créer de nouveaux instruments en faveur des droits de l’homme.

En décembre 2012, son mandat a été élargi afin d’examiner et de rédiger un rapport sur ce qui devrait faire partie d’un nouveau cadre juridique international sur les droits des personnes âgées.  

Ce groupe de travail sert aussi de forum pour discuter les défis à la jouissance des droits des personnes âgées dans les différentes régions du monde et à débattre s’il y a un besoin de mécanismes des Nations Unies supplémentaires, comme une convention.

 

 

Commentaires fermés