OLD'UP EN BREF !

L'agenda de OLD'UP est accessible ici ou pour les groupes ici.

Une nouvelle vidéo est disponible sur la chaîne YouTube de OLD'UP. Cliquez ici !

QUEL CADRE DE VIE POUR NOS VIEUX JOURS ?

Quel cadre de vie pour nos vieux jours ?
Une enquête nationale de OLD'UP

Cette question nous concerne tous, car il s’agit de l’avenir de chacun et c’est à nous de le construire.
L’association OLD’UP (Les Vieux debout), réseau d’échange, d’action et de recherche, a pour objectif de «donner du sens et de l’utilité à l’allongement de la vie». Ses membres, tous des bénévoles âgés et très âgés, sont engagés dans des réflexions qui couvrent de nombreux domaines et sur des actions qui leur permettent de vivre au mieux leur vieillissement en restant des citoyens actifs. OLD’UP a également pour ambition de porter la voix des vieux et de la faire connaître.
Aujourd’hui, OLD’UP a inscrit au compte de ses priorités la question du cadre de vie pour les Vieux au grand âge, cadre dont les conditions et la qualité déterminent les chances de "bien vieillir".
C’est pour permettre au plus grand nombre de personnes âgées, retraitées, de plus de 62 ans de s’exprimer sur ce thème qu’une enquête a été lancée en mai 2022.
Avec cette enquête, l’association poursuit plusieurs objectifs :
•    Sensibiliser la population âgée à la problématique du cadre de vie qui la concerne au premier chef ;
•    Dégager les attentes prioritaires des personnes concernées et leur permettre d’être ainsi acteurs de leur vie ;
•    Elaborer des propositions et les faire entendre aux responsables et instances en charge de ces questions. OLD’UP considère qu’il est en effet de la responsabilité citoyenne de chacun de penser à son avenir et d’agir pour se faire entendre.
La première étape est maintenant terminée. Nous avons recueilli plus de 1200 réponses.
Les réponses au questionnaire sont en cours d’analyse. Une synthèse des réponses sera ensuite diffusée aux responsables politiques et institutionnels ainsi qu’aux médias pour que changent non seulement la place et l’image des vieux dans notre société mais aussi la manière dont ils peuvent vivre l’avancée en âge.

D’autres éléments pour enrichir notre réflexion

DES LIVRES

La Vie chez soi - Petits récits et réflexions engagées sur le soutien à domicile en France, de Dafna Mouchenik (Michalon, 2022)
Directrice d'un service d'aide à domicile parisien, l'auteure témoigne de son expérience ainsi que de son combat pour faire reconnaître ce secteur souvent sous-estimé au sein de la sphère médico-sociale et dont la crise sanitaire relative à la pandémie de Covid-19 a mis en lumière la fonction essentielle au sein d'une société vieillissante.
« Je pense que toute personne souhaitant vivre chez elle le plus longtemps possible devrait  lire ce livre. Il montre « l’autre côté » de la vie des aides à domicile mais il nous aidera aussi dans la formalisation de notre recherche : comment améliorer la situation POUR TOUS ? » (Martine Gruère, OLD’UP)

Les Aventuriers de l’âge perdu, de Pierre Gouabault (Plume d’éléphant, 2022)
Nous venons de traverser l'une des crises sanitaires les plus marquantes de l'Histoire. En première ligne depuis 2020, les Ehpad se retrouvent sous le feu des projecteurs, sujets de nombreuses questions et polémiques. Au coeur de la mêlée, un directeur d'Ehpad humain et concret prend de la hauteur et tire les enseignements de cette crise sanitaire qu'il définit davantage comme une crise de nos humanités.
Dans un monde de plus en plus individualiste et dur pour les plus fragiles, comment tirer parti de la crise du Coronavirus pour changer notre vision sur les plus vulnérables et réenchanter les solidarités ?
Compte-rendu de lecture par Jean Ray-Capet (OLD’UP) à découvrir ici.

DES COLLOQUES ET DES RENCONTRES

Le 25 janvier dernier, la Fondation du Domicile organisait un colloque intitulé Quels domiciles pour habiter le monde de demain ? Après deux ans de crise sanitaire, quels enseignements pour le domicile ? Toutes les interventions étaient intéressantes, en particulier la table-ronde « La crise peut-elle être une opportunité pour renouveler l’éthique du domicile ? » lors de laquelle intervenaient Marie-Françoise Fuchs et Pierre Gouabault. Retrouvez le compte-rendu intégral de la journée en bas de la page.

Partenaire du Conseil national autoproclamé de la vieillesse (CNaV), l’association OLD’UP était naturellement conviée à la journée de réflexion organisée à la Cartoucherie de Vincennes le 17 mai 2022, sur le thème « Quels habitats pour nos vieux jours ? ». Martine Gruère, vice-présidente de OLD’UP a pris la parole pour présenter l’association et parler de l’enquête nationale lancée par OLD’UP et qui fait fortement écho au travail mené par le CNaV.
Retrouvez le texte de son intervention en bas de la page. Il vous permettra de resituer l'enquête de OLD'UP dans un contexte plus large.
 

Cliquez sans hésiter, sur une de ces références pour en savoir plus…
Commentaires fermés